Imprimer la page

Interview ESTIA Start : Témoignage de Wyve lauréat 2021

La start up Wyve, lauréate 2021 du prêt d'honneur ESTIA Start témoigne de l'avancée de son entreprise un an après.

Pouvez-vous présenter Wyve ?

Sylvain Fleury :  Wyve est une entreprise qui repense la fabrication et la distribution de planche de surf pour répondre aux enjeux techniques et environnementaux des surfeurs. Nous faisons des planches de surf ultra performantes, durables et éco-conçues. Pour cela, nous avons développé une technologie d’impression 3D permettant de faire des planches à partir de bioplastique sur-mesure, adaptées à chaque surfeur et aux vagues qu’il va surfer et une technologie permettant de jouer sur de nouveaux paramètres mécaniques, jusque-là pas exploités dans la fabrication des planches de surf.

Que vous a apporté le soutien du fonds d’amorçage - ESTIA Start ?

Sylvain Fleury : ESTIA Start a été un tremplin, nous avions déjà bien avancé dans la mise en place d’une preuve de concept de fabrication de nos planches. Nous avions vendu et livré quelques planches mais nous avions besoin d’une dernière itération avant d’accélérer sur le marché. Cela nous a permis de recruter un ingénieur en recherche et développement, une personne sur la partie commerciale pour faire avancer le développement produit et vendre ces nouvelles planches que nous sortions. La formule prêt d’honneur est très intéressante, placés en compte courant d'associés les fonds accordés par le prêt d'honneur permettent de valoriser l'engagement des fondateurs auprès des autres financeurs. ESTIA Start a ainsi joué un véritable effet de levier pour notre récente levée de fonds. 

Quelle collaboration a été mise en place avec l’écosystème ESTIA Entreprendre et quelle plus-value pouvez-vous constater ?

Sylvain Fleury : Au moment où nous avons été lauréats du prêt ESTIA Start, nous nous sommes rapprochés de Johanna Borenstein pour le programme start up impact où nous avons découvert un nouvel univers sur la gouvernance, les labellisations qu’il y autour des enjeux d’impact de développement durable. Cela crée pour nous des opportunités de collaboration techniques, scientifiques au sein de l’ESTIA et d’autres entreprises accompagnées par ESTIA Entreprendre. Je pense notamment à un projet sur lequel nous travaillons avec Adaxis, aussi lauréat d’ESTIA Start, sur de l’impression 3D.

Un autre exemple, récemment nous avons eu besoin d’infrastructure pour des mesures sur des planches. ESTIA Entreprendre nous a rapidement mis en relation avec des laboratoires. Le dernier point est l’accompagnement sur les relations presses. C’est un tout nouveau partenariat développé par ESTIA Entreprendre et une agence RP qui nous donne accès à un accompagnement pour la rédaction de communiqués, la mise en contact avec certains journalistes. Nous allons pouvoir sortir une série d’articles dans la presse début d’été, période parfaite pour le surf grâce à l’agence de presse avec qui nous sommes en relation via l’ESTIA.

Où en est Wyve aujourd’hui et quelles sont les prochaines étapes ?

Sylvain Fleury : Depuis que nous avons été lauréats, nous avons pu faire une autre itération sur le produit et notre mode de production. Nous avons des planches qui commencent à montrer des performances assez exceptionnelles avec des très bons retours de la part de surfeurs de très haut niveau. Grâce à ces collaborations nous sommes présents maintenant dans une dizaine de magasins. Nous continuons bien sur la vente en ligne et la vente en direct qui sont nos canaux principaux de distribution. Nous avons 4 surfeurs/surfeuses qui sont sponsorisés par Wyve et un brevet qui a été déposé sur notre technologie. La prochaine étape en termes de production est de passer à l’échelle, pour le moment nous sommes autour de 25 planches par mois. Nous aimerions atteindre le volume de50 puis 100 planches par mois pour pouvoir vraiment développer notre modèle de micro-usine comme nous l’imaginons. Et puis l’étape à très long terme serait de dupliquer ce modèle de production à l’international comme nous l’avons toujours en tête depuis le début.

 

 

Nos partenaires